samedi 3 novembre 2012

Journal du 3 novembre

journal d'un chat
Pas moyen de dormir le week-end, non mais je vous jure !

Ce matin, alors que je dormais paisiblement près de la baie vitrée, confortablement installée sur mon plaid, des tics, tics sur la vitre m’ont soudainement réveillée.
Ne parvenant pas à identifier ce bruit étrange, j’ouvris un œil, puis deux, pour découvrir avec stupeur qu’une corneille frappait la vitre avec son bec.  Je n’en revenais pas. Quelle audace tout de même !
Je m’assis, médusée par la scène, pour finalement envoyer un coup de patte afin de faire peur à l’oiseau.
Vous me croirez si vous le voulez et bien la corneille ne bougea pas, si si ! Et je suis presque certaine d’avoir perçu une pointe de moquerie dans ses petits yeux noirs !
Heureusement, Indy arriva à la rescousse avec un bol de graines qu’elle vida dans la mangeoire, sur le balcon. La corneille ne s’envola pas, incroyable ! Elle prit juste ses distances puis rejoignit la mangeoire après qu’Indy eut quitté le balcon.
Il n’y a pas à dire : il en a dans le ventre le piaf !
Et moi j’ai le ventre vide alors je vais aller manger une boulette, m’enfin …

4 commentaires:

  1. Eirweina, terreur de l'est ne terrorise plus autant!!!!! mdr!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement, c'est peu de le dire !

      Supprimer
  2. S'il n'y avait pas eu la vitre elle aurait moins frimée la volaille !!!
    gros ronrons de soutien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit Caramelou ! Eirwena lui aurait certainement fait une coupe d'été !

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.