jeudi 19 décembre 2013

Eirwena et la magie de Noël

Bien calée au fond de mon hamac, je repassais dans ma tête l'avertissement d'Indy concernant les cadeaux de Noël que j'étais susceptible de recevoir : "si tu es sages", avait-elle précisé. A force de me demander jusqu'à quel point je devais prendre ses mots au sérieux, je finis par m'endormir et me trouvai projetée dans un rêve qui me conduisit tout droit dans la demeure du Père Noël.

J'évoluai dans un décor féerique et chaleureux où arbres de Noël richement décorés côtoyaient des piles de cadeaux aux emballages multicolores et dorés.




Envoûtée par la beauté des lieux, je me laissais enivrer par les odeurs de sapin, de lait chaud et de biscuits qui embaumaient l'air de la pièce, quand soudain, un "Oh ! Oh ! Oh ! " retentit et me tira de ma béatitude contemplative. Surprise, je sautai sur une pile de présents enrubannés et fixai, les yeux ronds, le Père Noël qui me faisait un signe de la main.

Encore sous le choc, je m'adressai timidement à lui : "- c'est bien vous Père-Noël ? 
- Oui, c'est bien moi, Eirwena.
- Vous connaissez mon nom et vous miaulez chat couramment ?
- Mais bien sûr, je suis le Père Noël après tout, répondit-il d'un air amusé. Je crois deviner la raison de ta visite, Eirwena. Tu voudrais savoir si tu vas recevoir des cadeaux cette année, n'est-ce pas ?
- Oui, car je n'ai pas toujours été très sage et je m'inquiète un peu.

- Hélas Eirwena, j'ai bien peur de devoir te décevoir car tu n'es pas sur ma liste et je n'ai donc pas de cadeau prévu pour toi.
- Je ne suis pas sur la liste ?
Mais pourtant, je n'ai pas fait de bêtises dernièrement ! S'il vous plaît Père Noël, pouvez-vous ajouter mon nom ?











- Non je ne peux pas Eirwena, cette liste est magique et je n'ai pas le pouvoir de la modifier.
- Alors il n'y a plus aucun espoir ?
- Il y en a peut-être un, tout dépend de toi.
- Comment cela ?
- Si tu arrives à prouver que tu es prête à adopter un comportement convenable à l'avenir, alors la liste ajoutera ton nom.
-  Je suis prête ! Je suis prête !
-  Ce n'est pas si simple, Eirwena et ce n'est pas moi que tu dois convaincre, mais Mère Nature.
- Mère Nature ? Mais je ne sais même pas à quoi elle ressemble !
- Tu le sauras, quand tu la verras.
- Et je ne sais même pas où la trouver !
- Ne t'inquiète pas, ferme les yeux et apprête-toi à faire un long voyage. Bon courage Eirwena !" 

Je n'eus même pas le temps de dire au revoir au Père Noël. Mes yeux se fermèrent malgré moi et prise de vertiges, je perdis connaissance. 
Quand je revins à moi, j'étais de nouveau couchée au creux de mon hamac et une brise légère me caressait les oreilles. 

Une brise légère ? Intriguée, j'ouvrai les yeux et ô stupeur !
Mon hamac, transformé en nacelle, était relié à un ballon qui ressemblait étrangement à ma balle de jeu et flottait dans les airs.





Le Père Noël n'avait pas menti. Le voyage en ballon fut long, mais merveilleux car je survolais tantôt de hauts massifs forestiers, tantôt des vallées fleuries au fond desquelles s'écoulaient des rivières de couleur argentée. 

Fatiguée par ce long périple, je m'endormis à nouveau. Quelques heures plus tard, le hamac-nacelle toucha enfin le sol et me réveilla. Je découvris alors un paysage de sable et de désert, bien différent des contrées verdoyantes que j'avais traversées. 
Un peu engourdie, je sortis du hamac. La sensation de sable chaud sous mes coussinets était forte agréable et je ne pus m'empêcher de remarquer que l'endroit où je me trouvais avait fortement des allures de litière géante. Très vite, mon estomac me rappela à l'ordre et  je me mis en quête de nourriture.  
Devant moi, un temple bipédien émergeait des dunes. Il devait être là depuis longtemps car certains éléments architecturaux étaient enfouis dans le sable.


Prudemment, je me dirigeai vers l'entrée gardée par une statue en forme de chat aux dimensions impressionnantes. Je n'étais vraiment pas rassurée, mais continuai à avancer, hypnotisée par les yeux vert pâle de cette entité féline qui semblaient me fixer.


Tout à coup, une voix puissante et ténébreuse (qui ressemblait fortement à celle d'Indy) raisonna :
"- Eirwenaaaaaaaa ! Que viens-tu faire dans ce lieu sacré ?"

Prise de panique, je me cachai derrière une colonne aux allures bipédiennes.
"- Mère Nature ? demandais-je, d'une voix mal assurée.

- Je ne suis que Bastet, sa représentante pour la gente féline. Pourquoi es-tu là ?

- Eh bien ... c'est que ... enfin, c'est le Père Noël qui m'envoie. Mon nom ne figure pas sur la liste de Noël car je n'ai pas été assez sage cette année et je suis là pour prouver que je veux changer et adopter un comportement convenable à l'avenir. 


- Je vois ! Répondit Bastet d'une voix autoritaire, bien différente de celle du Père Noël, douce et rassurante. Es-tu bien sûr de vouloir cela ?


- Euh ... oui, j'en suis certaine, affirmais-je avec appréhension. 

- Bien ! Dans ce cas, prépare-toi à subir deux épreuves afin de tester la force de ta détermination. 
Celles-ci sont pénibles à traverser et à tout moment, tu pourras y mettre un terme si tu le souhaites. Mais sache que si tu échoues, tu n'auras pas de seconde chance. 


- Je ... je suis prête, Mère Nature Bastet. Je suis déterminée à réussir.













- Alors soit !" Bastet venait à peine de prononcer ces mots qu'une lumière aveuglante m'enveloppa et me projeta dans un autre univers. 

A première vue, cette épreuve ne semblait pas si terrible que ça : j'avais la sensation de flotter dans un environnement naturel de toute beauté, peuplé de végétaux roses et bleus. 







Seulement, dans les minutes qui suivirent, je commençai à trouver étrange de me mouvoir en mode "lévitation" et de ne plus sentir mes pattes.

J'entrepris d'avancer plus rapidement afin de continuer mon exploration et de mieux comprendre où je me trouvais quand, au détour d'un massif de plantes bleues, je butai contre une vitre. Oui, une vitre ! Comment était-ce possible ?

Paniquée et la peur au ventre, je redoublai de vitesse et me frayai un chemin dans une prairie d'herbacées aux extrémités dodues.  

C'est alors qu'en apercevant mon reflet, je compris que Bastet m'avait transformée en poisson !
Mortifiée, je restai cachée dans ce milieu verdâtre, mais bientôt de petits poissons vinrent me rejoindre. C'était un cauchemar ! Je les imaginais tous nageant dans mon estomac, tellement ils semblaient appétissants. 
Néanmoins, je gardai mon sang froid et ne bougeai plus, attendant fébrilement la deuxième épreuve.

Après plusieurs heures interminables, le flash de lumière tant attendu revint et m'extirpa enfin de ma nature ichthyique pour me projeter de nouveau vers l'inconnu.
Angoissée à l'idée de découvrir ce qui m'attendait, je n'osai ouvrir les yeux et tendis l'oreille  afin d'identifier les bruits alentours. Bruissements de feuilles, chants d'oiseaux, ruissellement d'eau, cet environnement sonore paraissait tout à fait conforme à un milieu naturel terrestre. 


Soulagée, j'ouvris les yeux et découvris une fontaine bordée d'arbres baignés par la lumière du soleil.
Soudain, deux moineaux se posèrent sur mes pattes antérieures. Excitée, surprise et affamée (il faut bien l'avouer), je me mis à saliver à l'idée du merveilleux festin qui s'offrait à moi. 
Mon enthousiasme fut de courte durée et s'arrêta à l'instant où je tentai de faire un mouvement. Impossible de bouger ! J'étais paralysée de la queue à la tête et seuls mes yeux étaient épargnés.

Je fondis en larmes. J'avais faim, j'étais épuisée et ce sentiment d'impuissance face à cette nourriture ailée me rendait malade. Je souhaitais par dessus tout que cette torture s'arrête pour que je puisse retrouver mon hamac, Indy et ma boule à croquettes. 
Au moment où j'étais prête à craquer et à renoncer, un flash de lumière m'aveugla de nouveau et me projeta je ne serai dire où, car je m'évanouis avant de pouvoir le découvrir.


Un délicieux parfum de miettes de thon flottait dans l'air et m'aida à recouvrer mes esprits. Je n'en revins pas ! J'avais réussi ! J'étais allongée sous un sapin richement décoré, sur un tas de cadeaux qui m'étaient destinés et n'attendaient que moi pour être ouverts. Des bols, contenant mon met préféré, m'avaient été copieusement servi et trônaient au milieu des paquets. 
Quel bonheur ! J'avais l'impression de rêver !

Quand mon fan préféré me caressa la tête en murmurant d'un voix douce : "tu viens manger ma petite puce", je compris que mon intuition ne m'avait pas trompée : j'avais rêvé, en effet. La déception que je ressentis lors de ce brutal retour à la réalité fut immédiatement gommé par les sentiments de joie et d'espoir que je ressentis alors que je réalisais ceci : je suis une chatoune aimée, choyée et il ne tient qu'à moi d'être sage pour restée inscrite dans le coeur d'Indy et recevoir de beaux cadeaux pour Noël.

FIN

Si vous avez manqué les rêves précédents, rendez-vous dans la rubrique REVES D'EIRWENA, accessible depuis la colonne droite du blog.



















64 commentaires:

  1. très beau texte empreint de poésie
    je te souhaite Wena ainsi qu à 'Indy de bonnes fêtes de Noël
    ronrons et bisoux à vous deux ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Doly, gros ronrons, bises d'Indy à Anne-Isabelle.

      Supprimer
  2. Superbe histoire. Bonnes vacances à vous deux et surtout un très Joyeux Noël !!! Ronrons de Samba et bises de Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Samba et Véronique, gros ronrons, bisous d'Indy.

      Supprimer
  3. Je vous souhaite de passer un bon séjour ... Eirwena tu es ... adorable :-)
    Caresses tout plein
    Isa

    RépondreSupprimer
  4. j'ai été captivé tout du long !!! trop belle histoire et quel talent et imagination Indy !!!
    Eirwena je ne te cache pas que ton Rouxminet a eu très peur que tu restes transformée en poisson ou en statue !!!!!
    Passez de très bonnes fêtes en famille et profitez en bien !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Carméla, c'est gentil. Gros ronrons à toi et à mon rouxminet et grosses bises d'Indy.

      Supprimer
  5. doux ronrons de ton Rouxminet !!!
    Je penserais bien à toi pendant les fêtes !!

    <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon rouxminet, moi aussi je pense à toi. Gros ronrons, caresses d'Indy.

      Supprimer
  6. Merci pour ce conte de Noël. Je suis sûre que Santa Cat pensera à toi, Eirwena. Bonnes fêtes à toi et à Indy.
    Ronrons des Chats-Pitres.
    Bises à Indy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les Chats-Pitres, je l'espère aussi. Gros ronrons, bises d'Indy à Miss Tigri.

      Supprimer
  7. Intriguant, captivant, mais tu parles d'un rêve!! J'aime beaucoup la photo où tu es étendu en dessous de l'arbre avec tous ces beaux cadeaux.
    Je te souhaite un Joyeux Noël et de bonnes vacances, profites-en bien!
    Bises!
    Gros ronrons de Mitaine et Dentelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire, gros ronrons à toi, Mitaine et Dentelle, bises d'Indy.

      Supprimer
  8. L'amour que te porte Indy sera toujours le plus beau cadeau. Je vous souhaite également de très bonne fête et je vous embrasse très fort et merci pour ce joli conte. Une fois de plus, j'ai voyagé dans le monde merveilleux d'Eirwena et d'Indy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Angelina, c'est gentil. Je crois que tu as raison, avoir Indy a mes côtés pour Noël est le plus beau des cadeaux. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  9. Querida Wena, esse sonho foi emocionante eu não consegui desgrudar os olhos da tela do computador! Você ficou um peixe muito bonito hehehe
    beijos
    Obrigada Indy por esse post maravilhoso!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pretinha, c'est gentil. Gros ronrons et bises d'Indy.

      Supprimer
  10. Eirwena, tu as un merveilleux fan!
    C'est un bien bel article de Noël, bravo Indy, bonne fêtes et bisous
    Laurence, Opale et Sonye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence, gros ronrons à toi, Opale et Sonye et bises d'Indy.

      Supprimer
  11. Un merveilleux rêve Eirwena. Ton nom va certainement apparaître sur la liste.
    Miaou fêtes de fin d'année, Eirwena et Indy. Graous graous, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien les copinous, merci. Gros ronrons à vous deux, bises d'Indy à Phil.

      Supprimer
  12. Quel magnifique conte de Noël pour notre petite Eirwena chérie :) Je suis persuadée que tout en haut de la liste du Père Noël, ton nom doit scintiller en lettres d'or car tu es la plus adorable des chatounes :) Tout le monde ici t'aime et voudrait te choyer et sage ou pas, tu es à tout jamais gravée dans nos coeurs ma douce petite Eirwena chérie. Demain, je scruterai le passage des avions car tu passeras peut être au-dessus de moi mon petit trésor :) Je t'envoie plein de caresses et bien sûr un bisou pour Indy :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô que c'est gentil Joëlle. Gros ronrons à toi, Praline et Bagheera. Bisous d'Indy.

      Supprimer
  13. j'ai découvert ce blog il y a peu via le groupe sur facebook "mon chat m'a domestiquée" (oui, moi aussi). et j'aime beaucoup l'esprit ! et les photos d'Erweina sont super. Et les textes racontés par Erweina aussi !!

    Joyeux Noël Erweina et Indy :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tournelune, merci pour ce gentil commentaire et bienvenue sur le blog :)

      Supprimer
  14. Je suis bluffée !
    C'est un bien joli conte de noël, je vais le lire ce soir à mes sept petits bonheurs pour les endormir !
    Merci Wena,merci Indy, pour ce moment magique !
    Môman Céline

    PS :mercipour vos cometvos visites,souhaiteriez vous recevoir une news letter? sioui,il suffit de me contacter par mail,via le lien enhaut à gauche sur mon blog ! bises Indyet caresse à la jolie Wena

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci lCéline et les copinous ! Gros ronrons à vous tous, bises d'Indy à Céline.

      Supprimer
  15. Indy quel compliment t'adresser? Tout à été écrit. .. un doux rêve auprès du Père Noël puis un cauchamar et un retour dans la réalité entourée d'amour... très belle histoire vraiment. Tu as retracé tous nos sentiments pour tous nos "amours" à quatre pattes ou autres... merci encore une fois chère Indy pour les aventures chat marrées de ta petite Eirwena pour qui nous avons craqué et donné un morceau de notre coeur avec bonheur!
    Gratouilles pour elle et bises à toi avec mes voeux les meilleurs. Siegie. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Claire, je suis touchée. Bisous et ronrons d'Eirwena. Gratouilles à Perle.

      Supprimer
  16. Magnifique histoire, très bien pour les grands et les petits j'ai adoré, merci beaucoup vous deux et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Justine, gros bisous, ronrons d'Eirwena.

      Supprimer
  17. Pascale Gucci &amp; CO, Poupette20 décembre 2013 à 17:50

    Merci, joli conte de Noël !. D'ailleurs merci pour la com' suite à notre "grosse surprise", gros fou rire. Lol !. Poupette tente un rapprochement vis à vis de Gucci. Mais méfiante. Gucci recommence à jouer et parfois rejouent ensemble. C'est un très bon signe. Joyeuses fêtes et gros ronrons et gros bisous de la chatterie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascale. Je suis bien contente que Poupette ait trouvé sa place et se soit bien adaptée. Gros bisous, ronrons d'Eirwena.

      Supprimer
  18. Oh le rêve ... ça c'est une aventure !
    J'aimerai bien rencontrer Bastet moi.
    Ne t'en fais pas, de toutes les façons Indy elle t'adore, alors tu vas forcement réapparaître sur la liste du Père Noël et avoir plein de cadeaux.
    On espère que ton voyage c'est bien passé. 10 heures c'est super long.
    Plein de ronrons.
    Bises à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hisia. Oui, le voyage fut long, mais s'est bien passé dans l'ensemble. Gros ronrons, bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  19. Nous, on y croirait presque !
    Que c'est beau ....on voulait aussi attraper les zoziaux et les poissons !
    On a été transportés , oui, c'est ça !
    Quel joli conte et rêve à la fois !
    Wena, on pense que tu mérites tes cadeaux, oui , vraiment !
    On va retourner te lire, pour étre plus près de toi encore un peu ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil commentaire et gros ronrons Ingo, Irwen et Zoé. Bises d'Indy.

      Supprimer
  20. Pascale et les velus poilus20 décembre 2013 à 21:10

    Quelle merveille ! Tu nous emmènes dans un monde féerique Eirwena . Il te ressemble beaucoup . Indy est une magicienne , une fée .Merci a elle pour ce beau voyage dans le monde des rêves , de tes rêves . Tu sera déjà partie pour ta grande aventure du moment , lorsque notre petit mot arrivera , nous pensons bien à toi pour ce long périple . Nous vous souhaitons à toutes deux un splendide voyage et un Joyeux Noël . Nous avons hâte de vous retrouver Bisous pour Indy et nacelle de caresses pour toi Eirwena ! Pascale et les vp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascale et les copinous, INdy et moi sommes touchées. Gros ronrons à vous tous, bises d'Indy.

      Supprimer
  21. Merveilleux récit plein de poésie et ...de suspense car il s'en fallait de peu pour qu'il tourne au cauchemar mais tu as été très courageuse .Père Noël va sûrement s'en souvenir et tu vas être très gâtée ma Belle .
    Caresses sur ta jolie petite tête de Wéna!
    Bises à Indy qui nous a enchantées .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zoé, j'espère aussi qu'il va s'en souvenir. Gros ronrons et bises d'Indy.

      Supprimer
  22. Eirwena + noël = c'est vraiment de la magie. Joyeux noël à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vanessa, c'est gentil. Bises et ronrons d'Eirwena.

      Supprimer
  23. Merci pour ce merveilleux conte...
    Moult douceurs à ta petite Princesse
    Bises Indy
    Je vous souhaite à toutes les deux un très heureux Noël
    Annie

    RépondreSupprimer
  24. Quelle jolie rêve ma petite Eiewena, se fut un plaisir de le vivre avec toi !
    Mais que tu sois sage ou pas, tu seras toujours dans le coeur d'Indy.
    J'espère que tu auras plein de cadeaux.
    Nous vous souhaitons un bon réveillon et un joyeux Noël.
    Câlins, bises Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil Zaza et tu as raison, Indy m'aime quoi qu'il arrive. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  25. ░M░E░R░R░Ƴ░

    C░H░R░I░S░T░M░A░S░ !!!

    RépondreSupprimer
  26. nous vous souhaitons ma maitresse et moi un joyeux noël ♥

    ronrons de noël et bisoux de noël

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Doly et Anne-Isabelle. Gros ronrons et bises d'Indy.

      Supprimer
  27. Quelle belle histoire que celle-ci ! C'est de la magie ! Joyeux Noël à toi et à ta douce maîtresse Indy ! Doux câlins de Tinou et Myrtille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tinou et Myrtille, gros ronrons et bises d'Indy.

      Supprimer
  28. Je me suis laissée bercer par ce magnifique conte... et suis passée de la déception que tu ne sois pas sur la liste à l'angoisse de tes épreuves... Ouf ! tout est bien qui finit bien... suis rassurée pour toi Eirwena. Car c'était un rêve qui pouvait facilement tourner au cauchemar...
    Bravo Indy, quelle imagination ! (j'essaierai d'aller lire d'autres rêves un jour où j'aurai un peu de temps... enfin, si ce jour arrive un jour !)
    Bonnes fêtes à vous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ce conte t'aies plus, Annie. Gros bisous et encore bonnes fêtes.

      Supprimer
  29. Et j'ai oublié : un immense bravo supplémentaire pour les montages photos !... excellents

    RépondreSupprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.