jeudi 6 février 2014

Fatigue matinale

Très tôt dans la matinée ... 

Eirwena (à elle-même) - Pfff ... A croire qu'Indy fait exprès de dormir à chaque fois que je suis éveillée ... Impossible de la tirer de son sommeil ce matin : j'ai eu beau patouner et patouner encore sur son bras, aucune réaction. 
Pis qu'un loir en mode hibernation !

Eirwena - Enfin ! Ce n'est pas trop tôt ! 
Tu peux ouvrir le rideau s'te plaît, il fait barrage au radiateur.
Eirwena - Voilà, c'est beaucoup mieux !

Indy - C'est pour cela que tu m'as réveillée ! Je croyais que tu voulais jouer ?

Eirwena - Oui, eh bien, j'ai été fatiguée d'attendre, alors je suis passée en mode sieste.
Indy - Tu es gonflée quand même !

Eirwena - Quelle douce chaleur ... je sens que le sommeil me gagne ...

Indy - Eirwenaaaaaa ! Tu m'écoutes ?
Eirwena - Difficile de faire autrement avec ta voix bipèdienne qui me casse les oreilles. Pas étonnant qu'elles plient autant !

Indy - Vraiment tu exagères !



Eirwena - Mouaif, si tu veux ... parle à mon plaid, le coussin va te répondre ...








34 commentaires:

  1. oui c'est beaucoup mieux, tu es bien là au chaud, ronrons Eirwena, bisous Indy
    Opale et Sonye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, gros ronrons les copines, bises Laurence.

      Supprimer
  2. il ne te manque plus que la douce chaleur d'un rayon de soleil pour te rendormir ma Belle .

    RépondreSupprimer
  3. Si c'est pas malheureux quand même ma petite Eirwena, d'abord Indy qui dort puis le chauffage qui est boycotté et après du bruit à te faire plier les oreilles ;) Non mais ce n'est pas sérieux tout ça. Pauvre petite Eirwena, la vie n'est pas facile tous les jours n'est-ce pas ;) Plein de câlinous pour toi ma toute belle et un bisou pour notre petite Indy bien sûr ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui ! La vie avec les bipèdes n'est pas une longue sieste tranquille. gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  4. Sassy et Isabelle6 février 2014 à 15:47

    Coucou ma belle princesse des neiges, décidément tu es une incomprise, ah là là ces bipèdes, que dis je "ces sacs à bras" lol, je sais je reprends tes expressions Eirwanesque que j'aime tant, au fait comment va le sac à palmes? ici il fait un temps de r'nifleurs, pis c'est tout gris de chez gris... plein de ronrons et de caresses, et des gros bisous d'Isabelle à Indy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis une incomprise et ici aussi, il fait temps de r'nifleurs et ce n'est pas pour arranger les choses. Gros ronrons Sassy, j'espère que ça va mieux. Bises d'Indy à Isabelle.

      Supprimer
  5. Quelle insolence mais j'adore. Je crois que j'aime qu'Eirwena maltraite un peu sa douce maitresse. J'pense que bientôt, elle lui demandera de la révérence lollllllllllllllll Sacré vous. Bisous mes fées des Steppes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Angelina. Il ne faut pas s'inquiéter, Indy en a vu d'autre ;) Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  6. T'as raison copine , les esclaves de temps en temps faut leur rappeler le contrat de location de Notre maison. et là y'a du relâchement !
    Moustachouilles et ronrons de soutien!
    Zoé , elle dit bises à Indy et caresses à toi;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est usant à la fin ! On baisse un peu les moustaches et ça y est, le service est négligé ! Pfff ... Gros ronrons les copines, bises d'Indy.

      Supprimer
  7. j'adore, je me régale à chaque histoire....<3

    RépondreSupprimer
  8. chaque fois que je lis tes histoires tu me redonnes le sourire petite puce, et merci à Indy sans quoi elles n'existeraient pas! vous êtes super toutes les 2 , j'attends toujours avec impatience!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi lafee97 pour ce gentil message et pour être une fidèle lectrice. Gros ronrons.

      Supprimer
  9. Le rideau enfin ouvert tu peux savourer...
    Plein de gros câlins jolie Princesse
    Bises Indy
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce n'est pas trop tôt ! Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  10. Wena, Indy, vous savez comme personne nous redonner le sourire !
    On est d'accord Wena, de temps en temps, il faut leur serrer la vis aux bipèdes, on n'a pas idée de dormir alors que tu avais un besoin URGENT de la chaleur du radiateur, m'enfin !

    ronrons des 7 à 8 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô c'est gentil les copinous. Oui hélas, il faut toujours être en constance vigilance ! Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  11. As vezes os humanos são muito lentos para nos compreender!
    Bom sono quentinho, querida Wena.
    beijos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour être lents, ils sont lents ! Ronrons, bises.

      Supprimer
  12. Pascale et les velus poilus7 février 2014 à 01:36

    Quel bonheur après les stress et les ennuis de la journée , de vous retrouver , Toi et Indy , pour un moment de détente et de plaisir ! Indy , notre excellente photographe , qui aux travers de ses clichés nous fait passer tout l'amour qu'elle a pour toi , ma Wena .Et toi la star de la pose qui nous émerveille par ta beauté . Pourquoi n'es-tu pas allée faire une tite sieste sous la couette avec Indy , plutôt que de la réveiller ? Maintenant , il est vrai qu'un rayon de soleil pour se chauffer , c'est pas mal non plus , surtout pour le moral ! Pour ce qui est de la patoune matinale , je vois que ma Kenza a une copine !!! Géniaux les réveils à la patoune et les pins dans les bras !!! Grattouilles ma belle et bisous à Indy . Pascale et les vp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô que c'ets gentil, merci pour ce gentil message qui nous fait bien plaisir à Indy et à moi. Pour le soleil, il faudra attendre car il est bien planqué en ce moment. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  13. une bipède le matin n'a plus aucun neurone de connecté c'est pour ça tous tes ennuis !!! il va falloir que tu remette les pendules à l'heure et dire vraiment qui commande chez toi !!!
    ronrons de soutien
    bisoux Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours une catastrophe le matin. M'enfin, c'est comme ça, il faut toujours tout obtenir en râlant. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  14. Les zumains le matin c'est vraiment pas ça... je connais bien le problème !
    Te faire attendre, te priver du plaisir d'une douce source de chaleur. Ca va pas du tout. Et en plus il faudrait que tu joues sur commande. Vraiment c'est le monde à l'envers !
    Ronrons de soutien.
    Hisia
    Bises Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Hisia, c'est le monde à l'envers et c'est comme ça tous les matins, je commence à en avoir l'habitude. Gros ronrons, bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  15. Il faut absolument que Indy s'aligne sur TON sommeil à TOI et pas l'inverse. Et puis quoi encore ?
    Et puis si elle se couchait plus tôt au lieu de jouer le somnambules et bien elle serait réveillée à temps pour le rideau !!!! Nom d'une croquette avariée !!!!

    Bisous/caresses à toi Wena et bisous à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison Chantaloup, mais seulement Indy ne l'entend pas du tout de cette oreille et fait la sourde ;) Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  16. Ces z'humains ne sont vraiment pas croyables. Il faudrait toujours être à leur disposition. Bien joué copine ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faudrait toujours agir en fonction d'eux, mais c'est le contraire qui est normal, pas l'inverse ;) Gros ronrons.

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.