lundi 22 juin 2015

Eirwena et Messiaen (interview d' Eirwena)

L'interview

Vendredi dernier, nous avons eu l'opportunité de croiser Messiaen qui avait alors accepté de répondre à nos questions (ICI). Celui-ci a tout de suite essayer de brouiller les pistes quand nous avons abordé "sa relation" avec Eirwena et a tout de suite adopté une attitude faussement agressive qui ne nous a guère convaincus. 
Afin d'éclaircir les zones d'ombres qui entourent le duo de choc "Eirwena - Messiaen", nous allons tenter d'en apprendre davantage en interviewant Eirwena que nous avons la chance de rencontrer aujourd'hui.

Miss Wena ! 
Miss Wena ! 

Eirwena (à elle-même) - Nom d'un rat, des journalistes !

Miss Wena ! Mais attendez, ne partez pas ! 

Eirwena (à elle-même) - Aussi coriaces qu'une tique, ces chaparazzi, ils s'accrochent et aspirent l'information jusqu'à plus soif ! C'est vraiment une plaie pour s'en débarrasser, pfff ... 
Nous voudrions vous posez seulement deux ou trois questions, ce ne sera pas long !

Eirwena - Ça l'est déjà, gros tas de buzz ! 
De toute façon je ne donne pas d'interview.



Il semblerait que Miss Wena ne soit pas disposée à nous répondre, mais peut-être arriverons-nous à la convaincre lorsqu'elle sera dans ses quartiers à l'abri des regards indiscrets.  

Un peu plus tard ...

Miss Wena, s'il vous plaît, nous aimerions connaître votre point de vue concernant votre "relation" avec Messiaen.


Celui-ci a accepté de répondre à toutes nos questions et à présent nous souhaiterions connaître votre version des faits. 

Eirwena - Vraiment ? Cela ne m'étonne pas, il a tellement de poils que certains ont dû lui boucher cerveau et s'est fait avoir par vos questions à deux balles en mousse ! Que c'est navrant ...

Ahem ... bien, mais venons-en au sujet de votre relation, s'il vous le voulez bien. Nous avons pu observé, tout au long de l'été dernier, un certain rapprochement entre vous et le "Yéti", pouvez-vous commentez ?

Eirwena -  Il ne faut vraiment rien y voir de sensationnel. Messiaen et moi, sommes en pleine guerre froide, alors forcément, chacun campe sur ses positions et garde ses marques. 


L'année dernière, j'avais finalement mis en place des messages phéromonaux flottants. C'était ingénieux, car le "Yéti" ne pouvant les effacer, compensait par sa présence permanente dans la cour et on voyait bien que cela l'ennuyait fortement. 
Seulement, quand le vent se mettait à souffler, j'étais moi aussi contrainte de m'imposer lourdement pour mettre à jour mon marquage !

Oui, mais comment expliquez-vous votre rapprochement mutuel autour de la fontaine ? 


Eirwena - C'est pourtant évident ! Celle-ci se trouve au centre de la cour et elle est fortifiée par un muret. 
Donc, celui qui annexe la fontaine, domine la cour ! 

Vous conviendrez, tout de même, que la situation est un peu ambigüe, car on ne peut pas rêver de lieu plus romantique que cet endroit décrit par vous-même comme un fort !


Eirwena - Mais ce n'est pas possible ! Vous venez d'être frappés par la bêtise où vous êtes tombés dedans à la naissance ?
Franchement, vous me voyez en compagnie de cet être hirsute, grossier et qui ignore jusqu'à l'existence d'un code de conduite félin ?

Vous avez certainement entendu parler du film de Jean Cocteau "La belle et la bête"? Vous savez, parfois les opposés s'attirent et ...

Eirwena - Au cinéma ! Mais là, nous sommes dans la vraie vie et je ne rêve que d'une chose, c'est de croquer les oreilles du "Yéti" et de lui imprimer mes coussinets sur sa face de lune pour y rajouter des cratères !

Bon, il semblerait qu'il est inutile d'insister ?

Eirwena - Enfin une parole sensée ! Fermez bien la porte en sortant et surtout efforcez-vous d'oublier le chemin par lequel vous êtes venus, sacs à scoops !

24 commentaires:

  1. Oui, bon ben... c'est bien ce qu'on disait la dernière fois : c'est vraiment pas gagné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet et pourvu que ça dure ;) Ronrons.

      Supprimer
  2. Mdr !! Tu es trop forte ma copine et toujours fidèle à toi même ;o))
    Jamais tranquille avec ces chaparazzis, même en vacances pffff mais bon, je pense qu'il a dû comprendre le message, c'est qu'il est vraiment tombé dans la bêtise à la naissance comme tu dis ;o))
    Ronrons de Samba et bise de Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même en vacances, je ne peux même pas être tranquille, c'est un comble ! M'enfin, j'espère que ce sera la première et la dernière fois. Ronrons.

      Supprimer
  3. C'est bien ce qu'il nous semblait aussi ! Messiaen et Wéna ne seront pas le couple de l'année ! Tout au plus écriront-ils un nouveau chat-pitre dans la rubrique " Mon meilleur ennemi"
    Caresses et moustachouilles la Belle . Bises et ronrons Indy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, excellent ! "mon meilleur ennemi" est vraiment le titre qui convient ;) Gros ronrons, bises d'Indy à Zoé.

      Supprimer
  4. Eh bien, ce n'est pas gagné pour Messiaen lol D'un autre côté, comme je le dis souvent, il faut chasser sur son terrain et la petite Eirwena étant la merveille de l'Univers, c'est visé un peu haut quand même! Je te fais plein de câlins ma petite Eirwena et bien sûr, un bisou pour ta chasseuse de scoops préférée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce n'est pas gagné et je n'ai pas du tout envie que les choses changes ! Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  5. Arf, pauvre journaliste, elle a beau insister, pas de scoop du côté de Wena. Et Messaien en a pris pour son grade...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à mon avis tout est clair ! Gros ronrons.

      Supprimer
  6. Tu es sure ma Chérie que tu ne serais pas un tout petit peu chamoureuse ? Oups, je m'en vas sinon tu vas me jeter tes balles en mousses, ta Couiny et tous tes joujoux à la figure lol ! Mais je reviendrai...Il faut que je sache le fin mot de l'histoire ! lol Cela cache plein de trucs cette agressivité envers le ptit Yeti !
    Gros bisous ma Belle ! Ne te fâche pas, je t'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chamoureuse, moi ? Cela ne risque pas d'arriver ! Gros ronrons quand même.

      Supprimer
  7. Querida Wena vocês todo o verão pela frente, então... hehehehe
    beijos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho mais l'été n'y changera rien, je n'ai pas l'intention que les choses s'arrangent. Ronrons.

      Supprimer
  8. c'est pas gagné votre amitié toi et Messaien , n'y aurait il pas un gros manque de bonne volonté de part et d'autre ..... ou seriez vous secrètement amoureux l'un d l'autre sans vouloir vous l'avouez ?
    ronrons à toi ♥
    bisoux♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un manque de volonté ? Tu te trompes, ma copine. Au contraire, de la volonté, j'en ai pour laisser pourrir les choses en l'état. Ronrons.

      Supprimer
  9. Au moins, c'est clair, net, et précis ! Ronrons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une xplication claire et précise s'imposait en effet. Ronrons.

      Supprimer
  10. même si ce n'est pas gagné, c'est intéressant les histoires avec Messiaen.
    bisous

    RépondreSupprimer
  11. Encore un journaliste de pacotille. C'est vraiment insupportable ces espèces de ragots. Ils ne savent pas quoi inventer. J'en sais quelque chose.
    Une fontaine dans une cour, une jolie minette comme toi et un pas beau hirsute comme le Yéti, ça fait pas une histoire d'amour qui commence. Incroyable quand même.
    La prochaine fois tournes leur le dos aux journalistes.
    Ronrons
    Bises de Nat à Chat à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, la prochaine fois, je les ignorerai complètement. C'est un comble d'être dérangée de la sorte en vacances, pfff. Gros ronrons, bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  12. Messiaen et toi, Eirwena, voulez nous faire croire qu'il y a la guerre froide entre vous mais la paix n'est peut-être pas loin. On croise les coussinets. Graous graous, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas du tout convaincue ! Ronrons, bises.

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.