mercredi 19 août 2015

Eirwena et Messiaen (acte 11)


Si vous avez manqué le tout début des aventures d'Eirwena et Messiaen, cliquez : ICI.
Pour revenir à l'épisode précédent, cliquez : ICI.

Eirwena (à elle-même) - Bon, considérant les problèmes de "harcèlement" causés par les matouni du village (ICI et ICI), il est grand temps de réagir et de me faire un allié. Après tout, l'union fait la force ... même avec un sac à poils à la cervelle de piaf !

Eirwena - Bon je me lance ... 

Messiaen - ?
Messiaen - Qu'est-ce que tu mijotes encore, la pliée de l'oreille ?

Eirwena - L'heure est grave, il faut que l'on discute ... tu me cèdes un coin de chaise ?

Messiaen - Mouaif, bon, d'accord ... C'est bien parce qu'il y en a une autre à côté que je me pousse ...

Eirwena - Je n'en doute pas un instant !
Messiaen - Mais qu'est-ce que tu fais ?

Eirwena - Je vérifie si la chaise n'est pas piégée par une puce, par exemple, ou un marquage malodorant.

Messiaen - Quôôi !!!
Eirwena - Je plaisante !

Messiaen - Ah !

Eirwena - Bon, branche ton cerveau et écoute ! Tu as probablement dû remarquer une certaine hostilité de la part des matounis du village ces derniers temps.


Messiaen - Oui, depuis la rumeur lancée par Tâche de rousseur, l'ambiance s'est nettement dégradée dans le voisinage.

Eirwena - Tu oublies de mentionner Ratatouffe qui s'incruste un peu plus chaque jour lorsqu'elle vient chercher son repas dans la cour (ICI).

Messiaen - Pfff ... C'est vraiment une source d'ennuis. 

Eirwena - En effet, sans compter que d'autres matouni pourraient également tenter de s'y incruster à leur tour ! 
Messiaen - Oh là là, ça me déprime !

Eirwena - Mais non, il faut juste agir et se serrer les coussinets. Après tout, nous sommes de la même famille ... très très éloignée ...

Messiaen - ... du côté bipédien. 

Eirwena - ... et nous avons un territoire à défendre.


Messiaen - Le mien !

Eirwena - Oui, enfin ... c'est un détail ... Bon alors, tu te décides ?

Messsiaen - OK, c'est d'accord ! Tape m'en cinq !

Eirwena - Arrête, on nous regarde ! Bientôt nos bipèdes vont publier les bans !

Messiaen - Quel mauvais caractère ! Bon, je m'en vais alors ...

Eirwena - Oui, bonne idée ! Nous avons conclu un accord, ce n'est pas pour autant que nous allons chasser les mites ensemble !

Messiaen - OK, ce n'est pas la peine de s'énerver !
Messiaen - Je crois savoir que tu pars demain, alors, à l'année prochaine !
Tu vas me manquer, face de chouette !
Eirwena - Humpf ?
Euh ... toi aussi, face de lune !


FIN 

Les aventures d'Eirwena et Messiaen reprendront l'été prochain, pendant les prochaines vacances 2016.

A présent, Eirwena et moi, sommes de retour chez nous, à Saint-Pétersbourg, prêtes pour affronter la rentrée.

Le rythme des publications du blog risque d'être perturbé pendant plusieurs semaines, en raison de grands changements à venir dans notre vie (rien de grave, je vous rassure).
Nous vous en tiendrons régulièrement informés.

Prochain article du blog : lundi 24 août.

26 commentaires:

  1. ton retour EIRWENA, a ta bipède aussi les vacances c'est fini comme tous les ans, bon courage pour le voyage et caresses, bisous Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, les bonnes chances ont toujours une fin. Ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  2. Enfin une petite discussion "zen" entre vous deux !!! Comme nous sommes contentes !
    Ronrons de Samba et bise de Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Uniquement pour servir une cause commune, ne emballons pas. Gros ronrons, bises d'Indy à Véronique.

      Supprimer
  3. Ah ah, un petit pas pour le félin, un grand pas pour l'amitié ;) Finalement, vous allez finir par vous entendre comme larrons en foire ;) J'ai hâte de voir comment cela va évoluer l'été prochain :) En attendant, bon retour à la maison et bonne rentrée :) Plein de doudouces pour ma petite Eirwena adorée et bien sûr, un bisou pour Indy ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joliment dit, Joëlle, le mot "amitié" est un peu fort par contre, j'emploierais plutôt le terme de tolérance stratégique. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  4. Aaaaah ! Je savais bien qu'un début d'amitié pointait son nez ! Enfin.. "sa truffe" plutôt ! lol Tu t'es drôlement rapprochée du beau kikinou, ma Belle ! Cela fait plaisir, tu sais.Je trouve ton approche très mignonne.
    A l'année prochaine, Messian, et toi, Eirwena, je te souhaite une douce rentrée,
    A bientôt ma Chérie ! Gros bisous à toi et à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il fallait bien tenter quelque chose pour résoudre ce problème de nuisance féline extérieure. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  5. Ah bah c'est malin : il a fallu attendre la fin des vacances pour que vous fassiez la paix ! On espère juste que vous vous en souviendrez l'année prochaine et que tout ne sera pas à recommencer de zéro !
    Bon courage pour les changements, on vous souhaite une bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas vraiment la paix, une trêve tout au plus afin de régler les problèmes de voisinage. Ronrons.

      Supprimer
  6. Oh quelle belle lecture! Nous étions presque à en pleurer de bonheur!

    Nous vous souhaitons du courage pour les changements à venir.

    Ronrons,
    Les Chans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les Chans, on va en avoir besoin ! Ronrons.

      Supprimer
  7. Il manque juste le chalumet de la paix !
    A bientôt dans tes pénates Wéna!
    Et bon courage pour tout Indy . Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'une trêve, uniquement, ne nous emballons pas. Gros ronrons, bises d'Indy. Merci Zoé, on va en avoir besoin.

      Supprimer
  8. Bon retour dans tes pénates, et bonne préparation pour tes futurs projets (enfin, surtout ceux d'Indy) ! Ronrons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les copinous, ronrons. Bises d'Indy.

      Supprimer
  9. Wena finalmente vocês estão se entendendo. Oh vamos ter que esperar até o ano que vem para vê-los juntos novamente... suspiro.
    Boa sorte nas mudanças.
    beijos
    Adri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste une trêve entre nous, il n'est pas question d'amitié. Ronrons.

      Supprimer
  10. Ah ben finalement tu vas pactiser avec ce gros poilu , bravo !! Retour à la maison , tu vas retrouver tes affaires , c'est chouette !
    ronrons et bisous à vous partager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as employé le mot juste, mon choupinet, il s'agit d'un pacte, rien de plus. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  11. Vous êtes trop mimis tous les deux ! Que du bonheur !
    Pleins de caresses et de crouch-crouch !
    Bises à Indy et plein de courage.

    RépondreSupprimer
  12. C'est une bonne idée Eirwena. Il faut toujours mieux avec un allié. Avec tous ces errants qui se promènent toute seule c'est pas possible.
    Et puis vous êtes de la famille par alliance en quelque sorte.
    Mon humaine elle était déjà entrain de monter un scénario genre que vous étiez des chamoureux... C'est infernal, pas moyen discuter sans que les rumeurs se mettent à courir.
    Ta cour elle est très jolie.
    Ronrons
    Bises de Nat à Chat à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ces humains ! Il faut toujours qu'ils extrapolent ! M'enfin ... Oui, en effet, il est préférable de faire alliance car les relations avec le voisinage deviennent tendues. Gros ronrons, bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  13. Coucou les amies ! J'espère que vous êtes bien rentrées et que vous prenez le temps de vous pauser, avant les changements à venir ! Je te souhaite, Indy, bonne chance dans tes recherches, et j'espère que tu as trouvé une solution d'attente sur la région parisienne, jusqu'à ce que tu trouves l'appartement qui te conviendra. Je regrette qu'une seule chose, c'est d'avoir quitté la région parisienne il y a quelques mois, sinon je t'aurais rendu service avec plaisir. Donne-nous de tes nouvelles. Gros bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tinou, c'est gentil. Pour 'linstant tout s'enchaîne comme prévu, on croise les doigts. Bisous.

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.