lundi 24 août 2015

Histoires d'oiseaux

Indy - Eirwena, arrête de rester collée à la fenêtre, tu vas finir par fusionner avec la vitre !

Eirwena - Je guette les pigeons. C'est incroyable ! En l'espace d'une heure, pas un sac à plume n'a daigné trainer ses ergots sur le balcon.


Indy - C'est normal, il fait un temps radieux et  les températures sont clémentes. Ils sont probablement encore en vacances et profitent de ces belles journées ensoleillées.

Eirwena - Mouif, humpf ! Raison de plus pour ne pas bouger, on ne sait jamais, un vacancier mécontent pourrait rentrer plus tôt et faire des réclamations. 

Indy - En parlant d'oiseau, tu le croiras si tu veux, mais un chat, prénommé Poppy, je crois, s'est fait enlevé par un goéland !

Eirwena - Consternant ! Une honte pour le genre félin.

Indy - Heureusement, il n'a pas été blessé.
Eirwena - L'oiseau ?

Indy - Mais non, le chat !

Eirwena - Pfff, un mou de la griffe, ce Poppy ! A sa place, j'aurais privatisé le volatile et en aurais fait un distributeur à poissons. 

Indy - ?



Prochaine publication sur le blog : vendredi 28 août
A bientôt, portez-vous bien !

32 commentaires:

  1. je vois je vois l envie ne te manque pas d aller choperl oiseau pour en faire qu une bouchée....mais comme tu es derrière la vitre il ne craint rien ..aller aller tu aura de la pâté ..en attendant gros calinous ma belle a bientôt

    RépondreSupprimer
  2. En voilà une idée de génie !!! Privatiser l'oiseau !! Tu penses tjs à tout ma copine ! Gros ronrons de Samba et bise de Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais, je suis certaine qu'avec l'oiseau, on aurait pu s'entendre. Gros ronrons, bises d'Indy à Véronique.

      Supprimer
  3. kikou eirwina je vois que tes vacances ne ton pas rendue moins grincheuse quand ce n est pas avec ton pote tu en a apres les oiseaux il faut te radoucir un peu ma belle gros calins et bisous a indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas grincheuse, juste exigeante. Ronrons quand même.

      Supprimer
  4. Tu es grognon ma Belle ? Kékivapa ? Tu es toujours un petit peu ronchounette, mais là on dirait que cela ne va pas, si ? Ah je sais : tu voudrais bien attraper un pigeon et là, tu vois que ce ne sera pas possible, c'est ça ? Mais c'est sympa de regarder les oiseaux, et puis, tu es si jolie à regarder quand tu regardes les oiseaux. Ah, j'y suis : Messsian te manque !
    Gros bisous ma Belle, douce semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pu ma séance de cinéma naturel quotidienne, voilà ce qui se passe ! Eh non, Messiaen ne me manque pas. Gros ronrons.

      Supprimer
  5. Coucou Eirwena, quel plaisir de pouvoir enfin poster sur ton blog. Ca m'a tellement manqué. Pour les oiseaux, ne t'inquiète pas, ils vont revenir.

    Incroyable l'histoire de Poppy, je ne la connaissais pas.

    Je vous embrasse les filles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Angelina, contente de lire à nouveau sur le blog. Bisous.

      Supprimer
  6. Guetter l'emplumé est aussi l'un de nos sports préférés.
    Ronrons des Cat'Alans.
    Bises à Indy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il y a un peu plus d'animation par chez vous les copinous. Ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  7. Coucou Indy
    Oui j'ai vu cette histoire à peine croyable d'un goéland ayant enlevé un chat sur un balcon à Nice... Mais comment est-ce possible ? Comment un oiseau pesant entre 1 kg et 2 kg peut soulever un animal de plus de 5 kg. Attaquer, agresser oui ! Mais l'emporter dans les airs, c'est du complètement fou ! D'autant que le goéland s'il a un bec redoutable, il n'a pas de serres ! Il a des pieds palmés !!!
    J'ai bien reçu ton gentil courriel auquel je vais répondre...
    Bisous et caresses à ta belle Eirwena
    Béa kimcat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Béa, je ne sais pas comment cela est possible, mais la propriétaire a vu son chat soulevé dans les airs par cet oiseau et l'a retrouvé un peu plus loin, apeuré, mais intact. Peut-être que la vérité a été déformée par les journalistes ? Bises.

      Supprimer
  8. TVZoziaux est en panne ? Ah, pas de chance ! Mais ne t'inquiète pas, ils vont revenir ! Nous partageons ton avis sur ce Poppy : un mou de la griffe ! Ronrons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de chance en effet, j'ai bien besoin de divertissement en ce moment avec Indy qui s'affaire et court partout ! Gros ronrons.

      Supprimer
  9. Pauvre Poppy ! Peut-être qu'il dormait tranquillement au soleil !
    Mouvement de grève sans préavis sur ta chaine TV préférée , même pas un programme minimal ! ben minch'alors !
    Caresses tit'beauté et bises à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ! Même pas une mite à l'horizon, pfff ... Gros ronrons, bisous d'Indy.

      Supprimer
  10. Querida Wena aproveite a sua TV pássaro, talvez algum pombo descuidado chegue mais perto e você pode matá-lo de susto hehehehe.
    Tenham uma ótima semana!
    Adri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pretinha, je vais prendre mon mal en patience en attendant que ma chaîne préférée soit de nouveau opérationnelle. Bonne fin de semaine.

      Supprimer
  11. C'est une histoire de Niçois ça l'enlèvement de Poppy. Son humaine elle a du rêver. Ou elle voulait voir son nom et sa tête dans Nice Matin. Un goéland ça peut pas tenir un chat entre ses pattes. Ma mamy (qui me trouve pas belle) elle avait, posée sur une table sur son balcon, une coupe avec des oeufs en pierre. Et bien un jour une mouette lui en a volé un. C'est incroyable quand même. Ma mamy elle habite Cannes.
    Tu as l'air triste derrière ta vitre Eirwena. C'est la Crête qui te manque ? Je te comprends. A travers les vitres il y avait des choses à voir et puis les balades dans ta cour c'était bien. Mais c'est comme ça les vacances. Ca ne durent pas.
    Courage.
    Ronrons
    Bises à Indy et bon courage pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas entre ses pattes, l'oiseau l'aurait soulevé dans les airs en l'attrapant avec son bec. Heureusement, le chat n'a pas été blessé, mais cette histoire n'est pas très claire en effet.
      Non, la Crête ne me manque pas et je suis soulagée d'être de retour chez moi. Ce sont les pigeons qui me manquent ... Gros ronrons, bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  12. Oh nom d'un rat! En effet, c'est consternant, quelle humiliation pour Poppy! J'imagine le goéland qui tenterait de t'attraper ma petite Eirwena, je suis sûre qu'il passerait un sale quart d'heure ;) Tout comme celui qui tenterait d'enlever Praline (6,2kg) ou le Petit-Café-au-Lait (9kg)! Pour les sacs à plumes au balcon, il suffit de convaincre Indy d'aller passer les prochaines vacances à Venise ;) Là, tu auras des sacs à plumes à profusion ma petite Eirwena ;) Je te fais plein de doudouces et bien entendu, un bisou pour Indy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, pour enlever le Petit-Café-au-Lait, je crois qu'il faudrait un albatros ! M'enfin, je vais attendre patiemment que les pigeons reviennent. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  13. Ce n'est certainement pas à toi que ça arriverait une mésaventure pareille Eirwena ! Pauvre Poppy quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi j'aurais passer un marché avec l'oiseau, c'est certain. Ronrons.

      Supprimer
  14. Incroyable !! c'est une sale bête le goéland ; pauvre chat !heureusement que cela finit bien .
    câlins ma jloie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le chat a eu de la chance de ne pas avoir été blessé. Gros ronrons.

      Supprimer
  15. pauvre Poppy, heuresement il est ressorti de cette histoire indemne.
    tu es adorable, Eirwena, et ton profil magnifique,
    bises Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence, c'est gentil. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.