dimanche 14 février 2016

Quel travail !

Eirwena - Mia-Eh ! Les sacs à plumes ! Le duvet vous bouche le cerveau ou bien ? C'est une propriété féline ici, vous ne voyez pas le signal flottant "INTERDIT AUX VOLATILES SAUF SI VOUS PASSEZ A TRAVERS LES VITRES" ?
Eirwena - Quoi ? Qu'est-ce que tu glousses avec le bec en coin ? Que je suis une potiche à moustaches qui fait vitrine !!!!
Eirwena - Quel effronté ! Et son copain qui se bidonne à s'en plier les ailes, pfff ... Pas question que j'en reste là. Il y urgence, je passe au plan B ...















































Plus tard, en début de soirée, après le retour d'Indy.

Indy - Eirwena, tu viens faire un câlin ? Je suis rentrée !

Eirwena - Et moi je vais bosser ... sur mon hamac !

Indy - ?









Bonne fin de dimanche à tous !
Prochaine publication sur le blog : week-end des 20-21 février.

36 commentaires:

  1. Ben quoi, Eirwena, tu boudes? Tu devrais voir comment ça se passe ici, avec tous les oiseaux à la mangeoir, plus les écureuils!

    Ronrons,
    Les Chans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouif, mais au moins, chez vous, ils sont occupés et ne passent pas leur temps à vous narguer. Gros ronrons.

      Supprimer
  2. Un petit coucou chez toi Indy
    Des caresses à Eirwena toujours en quête de câlins de sa gentille humaine de compagnie
    Bisous
    Béa kimcat

    RépondreSupprimer
  3. Maudits sacs à plumes! Il va falloir qu'Indy installe une chatière pour que tu puisses aller leur tirer les oreilles à ces maudits volatiles ;) Bon d'accord, tirer les oreilles d'un pigeon, ce n'est pas facile lol mais bon on se comprend ;) Je te fais plein de câlins et bien sûr un bisou pour Indy :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pourrais leur tirer les plumes par contre ;) Bonne idée, Joëlle, gros ronrons et bises d'Indy.

      Supprimer
  4. Chère Eirwena, Calinette me fait te dire qu'elle trouve aussi que le travail des chats pendant la journée est éreintant et que si en plus il faut faire des câlins aux bipèdes quand ils rentrent à la maison après une journée à ne rien faire, non, là, faut pas exagérer quand même! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve que les bipèdes abusent et sous prétexte qu'ils travaillent exigent l'impossible de notre part. Ronrons.

      Supprimer
  5. Tu as bien raison Wena, pas d'aide, pas de câlin na !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A près tout, si Indy ne peut pas se rendre disponible, moi, je fais de même. Ronrons.

      Supprimer
  6. Ils font les malins, ces volatiles, tout ça parce qu'ils sont protégés par une vitre ! Ici, ce sont les moineaux qui narguent Zorro... mais ils ne perdent rien pour attendre : dès qu'il fera meilleur, rira bien qui rira le dernier !
    Nous te comprenons, Eirwena, c'est épuisant ! Ronrons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est lamentable de profiter de la situation. Ils feraient moins les malins si la fenêtre était ouverte. Gros ronrons.

      Supprimer
  7. Satanés pigeons qui ont embêté ma Eirwena chérie. Tu dois être épuisée par cette journée. Bonne nuit ma jolie Wena et ne rêve pas de pigeons. Caresses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne m'en parle pas, je suis épuisée. Gros ronrons.

      Supprimer
  8. à mon avis il y aura câlin quand-même :)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais beaucoup plus tard et quand je l'aurais décidé ;) Ronrons.

      Supprimer
  9. Eirwena, il serait bon de rappeler à ta bipède qu'elle est sous tes ordres et doit se plier à tes exigences. Tu as raison pour les calins, faut rappeler qui est le chef non de Diouuuuu.

    Bisous les filles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il serait bon qu'elle s'en souvienne ! Gros ronrons.

      Supprimer
  10. Ma chère chamie! Ici aussi les mésanges me narguent! Elles vont et viennent dans la petite maison à pitance! Et sitôt que je mets une patte dehors par la chattière pffft...plus personne...je rentre la patte comme par enchantement tout le monde revient!
    Je pète un câble en rentrant et me venge sur mon arbre de maison et Siegie me fait:

    alors ma chatounette ça ne va pas? Oh ma pauvre chérie encore ces volatiles!

    Et elle se bidonne en secouant la tête!
    Non mais tu imagines? Même pas soutenue par ma bipède! Tout se perd te dis-je tout se perd.....
    Léchouilles compatissante ma chamie ! Perle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends Perle, c'est horrible toute cette frustration que l'on peine à évacuer. Je me demande si je ne vais pas finir par me défouler sur Indy et lui croquer un orteil pendant qu'elle se repose ... Gros ronrons.

      Supprimer
  11. Ici même combat aussi, ça piaille dés le matin à nous percer les tympans et dès qu'on pointe une pattoune , ça se tire lâchement!
    Et la bipède qui les nourrit et qui ne nous donnerait même pas un coup de main!
    T'as raison Wéna , y' a de quoi se retirer dans son hamac d'ivoire!
    Ronrons.
    Bises de Zoé à Indy et caresses pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouif, les copines, je vois que vous êtes soumises au même régime chez vous, pfff ... Gros ronrons. Bises d'Indy à Zoé.

      Supprimer
  12. Pfff ... Elle n'a pas encore compris que chacun sur cette Terre avait son JOB ton sac à cheveux ?

    Elle mérite une leçon pour s'être moqué de toi, comme ci tu faisais niac niac niac ... Et pas d'aide à l'horizon, au moins un petit mot d'encouragement ?

    Indy privée de câlin pendant ... ? Par jour !

    Câlin Miss Wena
    1 seule bise à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais sévir, c'est certain, dès que j'aurais trouver le bon moyen. En attendant je digère ma frustration dans mon hamac. Gros ronrons. Bises d'Indy.

      Supprimer
  13. Problemas com pombos, ugh... é para deixar qualquer um irritado, ainda mais quando humanos não dão incentivo.
    TOM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta compréhension, Tom. Ronrons.

      Supprimer
  14. Quel travail ma Chérie ! Il faut tout gérer, en plus avec une bipède pas du tout compréhensive, (elle se moque en plus ! lol tout comme les pigeons !) ce n'est pas simple ! lol Courage ma Belle, tu assures !
    Gros bisous jolie Wena ! (bisous à Indy uniquement si elle a été sage avec toi aujourd'hui lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, Nathanaelle, rien n'est simple ! Vivre avec un bipède est compliqué en permanence et loin d'être une longue sieste tranquille. Gros ronrons, bises d'Indy.

      Supprimer
  15. Ah ces rotis à plumes qui viennent nous narguer sous nos fenêtres...et nos bipèdes qui font la sourde oreille quand on leur demande un petit service ..... que lq vie est difficile ! Nous aussi on retourne dans nos hamacs et on fera la grêve du câlin au retour de notre Sophie ! non mais... Ronrons solidaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Les copinous ! Bonne idée, je crois que je vais m'y mettre aussi, à la grève ! Gros ronrons et merci pour votre soutien.

      Supprimer
  16. le dialogue est impossible entre toi et ta bipède , les plumeux se moquent de nous car ils savent que nous ne pouvons les attraper ! et cela bien évidemment n'interesse pas une bipède c'est toujours pareil nos journées ne sont pas reposantes à nous les minettes !!!!!!

    ronrons de soutien ma belle copine ♥ ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est épuisant, ma copine, on doit sans cesse essayer de comprendre, essayer de s'adapter, etc. C'est sans fin ! Gros ronrons.

      Supprimer
  17. Tu as l'air de super mauvaise humeur Eirwena.
    Je te comprends, c'est franchement pas drôle du tout ces espèces d'emplumés qui viennent te narguer, juste sous ton nez.
    Pour Indy, il parait qu'il faut travailler pour gagner nos croquettes et nos jouets. Alors peut être qu'il faut la comprendre... un peu.
    Ronrons de soutien
    Bises de Nat à Chat à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis de mauvaise humeur, en fait, il y a de quoi ! Indy ne fait pas beaucoup d'effort je trouve, alors que moi, je ne fais que cela. Gros ronrons, bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  18. Ils ne manquent pas de culot ces volatiles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, mais ils feraient moins les malins si la fenêtre était ouverte !

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.