dimanche 23 avril 2017

Eirwena, Milderoy et Jean de La fontaine

Milderoy - Viens petite mite ! Viens voir Milderoy !











Une heure plus tard ...
Milderoy - Je vais t'attraper ...











Deux heures plus tard ...
Eirwena - Ce n'est pas un peu fini ! Je ne m'entends pas dormir, nom d'un rat !

Milderoy - J'ai perdu ma copine la mite ! Je crois qu'elle ne veut plus jouer avec moi ...

Eirwena - Pffff .....


Beaucoup, beaucoup plus tard ...
Milderoy - Je t'ai eue ! Je t'ai eue. Tu as perdu ...

Eirwena - Eh bien, ce n'est pas trop tôt ! 
Il m'épuise ce p'tit, il m'épuise ...
Milderoy - Wena, j'ai mal aux pattes d'avoir joué toute la journée, tu ne veux pas débusquer des croquettes pour moi ? Je n'ai pas la force d'aller plonger mes pattes dans les tubes, tellement je suis fatigué.

Eirwena - Tu connais "La cigale et la fourmi" ?

Milderoy - Beurk pour la fourmi, mais la cigale, il parait que c'est super croustillant !

Eirwena - Euh ... Oui, mais là, j'avais en tête la fable du bipède de La Fontaine. 
Bon, ce n'est pas gagné ... Pour que ce soit plus clair, je vais te la conter en l'adaptant version chat :


" Milderoy ne faisant que jouer,
Se trouva fort affamé
Quand s'en vint l'heure de dîner.
Trop fatigué pour la quête
Et pour la chasse aux croquettes,
Il alla crier famine
A Eirwena, sa copine,
Lui miaulant d'aller courir
Chercher de quoi le nourrir,
Afin qu'il puisse apaiser
Son estomac tourmenté.
Pourquoi ferais-je cela ?
Lui demanda Eirwena.
J'ai bien trop de courbatures
Pour chercher ma nourriture !
Si tu es si fatigué,
Tu n'as qu'à aller dormir.
Ainsi, une fois reposé,
Seul, tu pourras te nourrir."

Eirwena - Alors ? Tu as compris ? Est-ce assez clair ?

Milderoy - Limpide, comme l'eau de la fontaine.

Eirwena - ?


Dans la soirée ...
Milderoy - Indyyyyyyyy ! Wena a mangé toutes les croquettes !

Indy - Mon pauvre choupinet, tu dois avoir faim, je vais à la cuisine t'en verser dans un bol à part ...

Milderoy (à Eirwena) - Ne jamais sous-estimer son adversaire !


Eirwena - ?











Bon dimanche à tous ! 
A la semaine prochaine ...
Portez-vous bien !