dimanche 17 juin 2018

Si je t'attrape ...

En cette période de troubles que rencontre notre bipède, entre ses déboires informatiques et ses obligations professionnelles de plus en plus prenantes, nous faisons de notre mieux pour poursuivre notre existence féline dans les meilleures conditions possibles. Certes, chacun à sa technique pour y parvenir, mais je dois vous confier que je dois faire preuve de plus en plus de sagesse et de sang froid pour faire fasse aux facéties du "p'tit" chatdulescent qui peine à entrer dans l'âge adulte ...

Milderoy (à lui-même) - J'espère avoir trouvé la cachette parfaite parce que vu mes exploits de ce matin, je n'ai pas intérêt à ce que Wena me trouve.
Eirwena - Si je le trouve ce parasite, je lui fais avaler son pouvoir pathogène !
Milderoy (à lui-même) - Oui, je confirme, mieux vaut rester planqué.
Eirwena - Hum ? J'ai entendu du bruit, je suis bien certaine qu'il se cache dans le coin le "microbe" en train de mettre au point son nouveau plan de contamination. 
Milderoy (à lui-même) - J'ai pensé trop fort, Wena m'a entendu ! Ne plus bouger, ne plus respirer ... Je suis invisible ... Je n'existe plus ...
Eirwena - Non, mais je rêve ! Quand je pense que d'ordinaire il est impossible d'avoir un moment de paix pour faire ma sieste tranquille, maintenant que je le cherche, il est introuvable !
Eirwena - Je sens que je vais perdre patience ...

Milderoy (à lui-même) - Je me demande si j'ai adopté la bonne tactique : plus je reste caché, plus Wena s'énerve et si elle me trouve, ça va chauffer !!
J'ai peut-être intérêt à trouver une meilleure cachette ....
Eirwena (à elle-même) - Bon, j'arrête de bouger, je mets tous mes sens aux aguets, et j'attends ! 
Milderoy (à lui-même) - Allez, je tente une sortie discrète ...
Eirwena - Hep ! Hep ! Hep ! Où crois-tu aller comme ça, sac à poils ?
Aussi discret qu'une meute de chiens ! 
Milderoy - Ah Wena, tu es là ! Je suis désolé pour ton plaid. Je m'ennuyais ce matin et je me suis un peu laissé emporter par le jeu. J'imaginais qu'il y avais une souris coincée dessous et j'en ai fait une boulette, alors forcément ... le plaid s'est défendu et m'a attaqué. J'ai dû me défendre et alors que je sauvais ma vie, je l'ai anéanti à coups de griffes. 
C'est un miracle que je m'en sois sorti indemne !

Eirwena - Quel plaid ?
Milderoy - Ton plaid vert, qui est dans la chambre ... 

Eirwena - Parce qu'en plus tu as détruit mon plaid ?

Milderoy - Je croyais que c'était pour ça que tu me cherchais ?

Eirwena - Et quelle excuse vas-tu trouver pour justifier le fait que tu as craché sur mes croquettes ? Elles t'ont sauté dessus en guise de rébellion ?
Milderoy - Aucune ! Ce n'est pas de ma faute, j'ai éternué !

Eirwena - C'est dégoûtant ! Je suis partagé entre t'aplatir comme une mite ou aller voir ailleurs si je peux oublier ta présence nuisible ...
Milderoy - Mais attends ! Wenaaaaaa !
Tu pars pour longtemps, quand est-ce qu'on joue ?
Eirwena - Il n'y a plus de Wena ! Wena n'existe plus ... Wena est partie dans une autre dimension ...
Milderoy - ?















Bonne fin de dimanche à tous !
Nous sommes contents de vous retrouver chers aminautes.
Prochaine publication sur le blog : dimanche 1 juillet 2018.
Portez-vous bien !