dimanche 16 juillet 2017

Bipède malade ... Débandade !

Eirwena - Bon, tu as compris ? Indy est malade, donc tu gardes tes distances ! Tu ne voudrais pas rendre visite aux bipèdes en bleu, n'est-ce pas ?

Milderoy - C'est bon, j'ai compris, mais ce n'est pas juste pour Indy, elle va se sentir seule, et moi, je vais manquer de câlins ...
Eirwena - Arrête de chouiner, microbe ! 

Milderoy - Mais ça va durer encore combien de temps ?

Eirwena - Le temps qu'il faudra pour qu'elle aille mieux.




Un peu plus tard ...

Indy - Tu vas bien mon petit poussin ?

Milderoy - Oui, ça va.

Indy - Tu viens faire un câlin ?

Milderoy - Je ne peux pas.

Indy - Ah bon, pourquoi, tu es occupé ?
Milderoy - Oui, j'ai des séances de jeu en retard.

Indy - Tu ne peux pas jouer un peu plus tard ?

Milderoy - Non, il y a une musaraigne qui m'attend dans son terrier sur l'arbre à chat et une chenille verte que je dois dénicher, car elle est coincée sous le tapis.

Indy - Je comprends, ce n'est pas grave ... 



En fin de journée ...

Indy - Eirwena, ça y est, tu es réveillée !

Eirwena - Vade retro sac à miasmes !

Indy - Arrête donc ! Tu sais très bien que les virus bipédiens ne peuvent pas contaminer les chats !

Eirwena - On ne sait jamais, ils pourraient muter !
Indy - Et je suppose que c'est toi qui as fait peur à Milderoy ?

Eirwena - Je l'ai juste briefé, par solidarité féline !

Indy - Par solidarité féline, tu plaisantes ?

Eirwena - Mère Nature est formelle : quand un individu est malade, il faut l'isoler et ...
Indy - Bien ! Puisque c'est ainsi, l'individu s'en va !

Eirwena - Mais attends ! Je n'y peux rien si Mère Nature ....

Indy - Tu sais ce que je lui dis à Mère Nature ? Et puisqu'on parle d'isolement, je sens que la pâtée du soir va passer une quarantaine réglementaire au réfrigérateur !

Eirwena - ?


Bonne fin de dimanche à tous !
Prochaine publication sur le blog : lundi 24 juillet.
Portez-vous bien !