vendredi 1 février 2013

Promenade surprise

Aujourd'hui la journée à mal commencée. Je l'ai tout de suite compris à la minute où j'ai vu Indy sortir mon sac de transport vert (celui pour les courts transports). J'ai voulu me cacher sous le lit, mais Indy m'a empoignée, saucissonnée dans un plaid et fourrée dans le sac comme un cannelloni !

C'est là que j'ai commencé à miauler de toutes mes forces : "je veux pas y allez ! je veux pas aller chez les bipèdes en bleu !".
Indy, tout en marchant, me parlait d'une voix douce et rassurante et je finis par me calmer, enfin jusqu'à ce que l'on arrive devant la porte du "Chateau"*. J'ai tout de suite reconnu l'endroit et me suis mise à trembler comme une feuille, une fois à l'intérieur.

A peine la porte refermée, Indy a enfilé des chaussons bleus. Je hais cette couleur ! Tout est bleu ici : les murs, les meubles, les bipèdes qui travaillent, et même ces fichus chaussons ! C'est un cauchemar, je sens que je fais une overdose de bleu et je panique. 
C'est à ce moment précis qu'un bipède en bleu nous invite à le suivre dans son cabinet bleu (lui aussi) où est écrit en grosse lettres "VACCINATIONS". Je ne sais peut-être pas lire, mais j'ai reconnu les signes, ça veut dire : piqûre ! NOOOOON ! J'ai la nausée, ma vue se trouble. J'ai peur, j'ai très peur et j'entends à peine ce que le bipède en bleu et Indy se disent. 

C'est alors que mon fan préféré ouvre le sac et m'en extrait (oui, c'est le mot juste). Je suis tellement sous le choc que je n'ai pas vu le bipède en bleu s'approcher de moi. Celui sourit et confie à Indy : "qu'elle est mignonne ! Qu'elle est belle !".
Grâce à ces belle paroles, ma peur s'estompe peu à peu, écrasée par une bouffée d'orgueil qui m'envahit soudainement et me fait tenir sagement assise, fière comme un chat d'expo. J'essaye de faire la courageuse, mais je ne suis pas rassurée quant à la suite des événements et j'attends avec appréhension. J'attends et rien ne se passe. Indy me fait rentrer à nouveau dans mon sac de transport et c'est déjà fini. 
Je n'en reviens pas, je n'ai même pas senti la piqûre !

Fatiguée par tant de stress, je n'ai qu'une envie : me reposer sur mon plaid douillet à la maison.

Pas de séance photo Indy, s'te plaît ... je vais me coucher là.





Heu ... Indy, tu m'oublies pour quelques heures le temps que je récupère. 
Je suis vaccinée pour la journée !
M'enfin ...












* Clinique vétérinaire en langage eirwenesque. En référence au Chateau de Kafka.


14 commentaires:

  1. Oh, #Solidarchatte Eiwena, piqure pas glop, du tout. Câlins de réconfort, récupère bien, bises Indy, miaou week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les câlins les copains, j'en ai bien besoin. Gros ronrons à vous deux. Bises à Phil de la part d'Indy.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Mouif, mauvais moment à passer. Bises Claire, caresses à Loupi.

      Supprimer
  3. Bonne récupération, Eirwena. Repose-toi.
    Ronrons solidaires des Chats-Pitres. Bises à Indy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les copinous, je vais bien me reposer, comptez sur moi. Gros ronrons. Bises à Miss Tigri.

      Supprimer
  4. Ma pauvre Eirwena, un très mauvais moment à passer, mais comme on dit c'est pour ton bien !
    Repose toi bien !
    Gros câlins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zaza, bises et caresses à la Ninette et Rouky.

      Supprimer
  5. Pauvre Wéna!
    Tu n'as pas pu "opposer ton veto" à cette sortie cauchemardesque?
    Signé, le collectif des Maîmaitres indignés ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr Bobine, non je n'ai pas pu cette fois, je n'ai pas toujours le dernier mot. M'enfin, c'est fait. Gros ronrons et bon week-end.

      Supprimer
  6. ouf quelle histoire, bon dodo Eirwena

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis Laurence : ouf ! Merci et bon week-end.

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.