lundi 6 mai 2013

Résistance

Indy - Eirwena, ça suffit ! Lâche ton arbre pour que je puisse le nettoyer !

Eirwena - Humf ...
Je ne lâcherai pas, ce n'est pas la peine d'insister ...
... ni de tenter une diversion.

Indy - Ah bon ? Tu ne te laisserais même pas tenter par un peu de thon ?

Quelqu'un a dit : thon ? J'arrive ...

28 commentaires:

  1. Yes ... tu as trouvé la bonne méthode !
    Tu as une esclave pour nettoyer ton arbre et en prime du thon !
    La belle vie !
    Ronrons.
    Hisia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la belle vie Hisia, mais ton esclave n'est pas mal non plus je trouve. Gros ronrons à toi. Bises d'Indy à Nat à Chat.

      Supprimer
  2. ne lâche pas ton arbre même pour du thon! un arbre à chat NE SE LAVE PAS!!! defends ton territoire si tu veux je peux t'envoyer un coup de pattes avec des griffes bien acérées!!!
    ronrons de soutien
    bises à Indy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Doly va dire ça à Indy ! Elle est maniaque, elle n'aime pas quand les choses se salissent alors ... tous les moyens sont bons, pour moi aussi remarque ! Gros ronrons.

      Supprimer
  3. Hi hi hi ...comme il est facile de négocier avec une gourmande ! Ma Bella est toute pareille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre gourmandes, on se comprend. Ronrons.

      Supprimer
  4. Déguster un peu de thon sur l'arbre à chat, voilà une bonne idée.
    Graous graous, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela aurait été une bonne idée, un pique-nique improvisé, mais je crois qu'Indy n'aurait pas apprécié de voir tomber des miettes sur la moquette. Ronrons et bises d'Indy.

      Supprimer
  5. Ah ma pauvre c'est la fourberie humaine !!!Mais sus au thon quand même .
    gros ronrons ma jolie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais j'ai gagné du thon donc tout va bien. Gros ronrons mon choupinet.

      Supprimer
  6. Indy a trouvé la parade, comment résister à du thon !!!
    Gros câlins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avoue qu'elle m'a eu sur ce coup là, elle est douée. Ronrons.

      Supprimer
  7. Habile négociatrice, Indy! Mais, un rab de thon ça ne se refuse pas surtout qu'après tout, l'arbre à chat, il est déjà à toi! Finalement tu gagnes sur tous les plans!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un excellent résumé de la situation. Tu as entièrement raison Zoé et puis, tout est une question de priorité et de bon choix. Ronrons.

      Supprimer
  8. Quel regard, sur la dernière photo, qu'est ce qu'elle est expressive ta petite Princesse !!!
    Et alors, tu as cédé Erweina ???
    Plein de gros câlins
    Bises
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Annie. Evidemment que j'ai cédé, qui résiste à l'appel du thon ? Gros ronrons.

      Supprimer
  9. Comment résister à l'appel du thon ?

    Même sans avoir faim, ça se mange !
    Tu es superbe Eirwena

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Gavinou, personne ! Gros ronrons et merci.

      Supprimer
  10. oh la bouille ! que ne ferait on pas pour du thon !!! Superbe Eirwena je t'adore....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se plier en quatre, ça s'est certain. Cela vaut le coup ! Gros ronrons et merci.

      Supprimer
  11. Je craquais pour les photos envoyées pour mon article, mais là, je fonds carrément....
    Ahhhhhh le thon, un franc succès partout je crois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Annie, oui le thon est vraiment l'aliment sacré !

      Supprimer

Rappel de la procédure à suivre pour publier un commentaire :

1) Cliquez sur la mention "x commentaires" au-dessous de l'article.
2) Rédigez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
3) Cliquez sur les triangles de défilement du menu "commentaires :".
4) Si vous n'avez pas de compte, choisissez Nom/URL
5) Ecrivez votre nom ou pseudo dans la case "Nom :"
(vous n'êtes pas obligé de renseigner la case URL).
6) Cliquez sur "continuer".
7) Cliquez sur "publier" pour valider votre commentaire.

Indy et moi, nous nous réjouissons de lire vos messages chaque jour et nous vous en remercions.